La cystite

L’infection urinaire est fréquente chez la femme, 40 à 50% des femmes ont au moins une infection urinaire au cours de leur vie. Cette infection est due à la présence de bactéries (souvent E.choli) qui remontent depuis l’urètre jusque dans la vessie et crée une inflammation appelée cystite.

La cystite se manifeste par :

  • Des brûlures ou des douleurs au moment d’uriner
  • La fréquence des mictions qui augmente
  • Des mictions peu abondantes
  • Des urines troubles
  • L’absence de fièvre

Il est nécessaire de consulter rapidement un médecin :

– si l’infection concerne une femme enceinte ou de plus de 65 ans

– en cas de fièvre élevée, de douleurs lombaires, de sang dans les urines

– en cas de récidives

– en cas de symptômes persistants

Le diagnostic d’infection urinaire pourra se faire à l’aide bandelettes urinaires par la présence de leucocytes et nitrites. Dans certains cas, le médecin pourra prescrire un ECBU (Examen Cyto-Bactériologique des Urines) pour confirmer l’infection et trouver le germe responsable. Parfois un antibiogramme pourra être complémentaire afin de déterminer la sensibilité des antibiotiques sur la bactérie responsable.

Si un traitement antibiotique est nécessaire, il s’agira le plus souvent d’un traitement antibiotique court.

Pour éviter les récidives ou traiter une gêne urinaire, il existe des compléments alimentaires à base de cranberry. La cranberry (ou canneberge) diminue l’adhérence des bactéries sur les parois urinaires, on en retrouve dans Cyscontrol®, DUAB® ou Urisanol®. La bruyère et la busserole sont aussi utiles car favorisent l’élimination rénale.

Conseils :

  • Boire beaucoup, au moins 1.5L d’eau par jour
  • Ne pas se retenir et uriner régulièrement en vidant complètement la vessie
  • S’essuyer d’avant en arrière après être allé à la selle
  • Rééquilibrer la flore intestinale (probiotiques) en cas de cystites récidivantes
  • Utiliser un savon au pH physiologique pour la toilette intime
Author Info

Vos Pharmaciens