Eczéma, 10 questions – réponses pour mieux comprendre cette maladie de peau

Comme 15% des enfants en France, votre nourrisson ou votre enfant souffre d’eczéma ou dermatite atopique. Ce chiffre est en augmentation puisque il a doublé en 10 ans. L’eczéma est aussi la maladie de peau la plus répandue : elle représente 1/3 des visites chez le dermatologue en France. Cette maladie de peau se traduit par des plaques rouges et suintantes, des boutons et un dessèchement de la peau. Elle évolue par poussée et démange fortement. Chez le nourrisson, elle se manifeste principalement sur le visage et les plis du cou et des coudes. Chez un enfant plus âgé, l’eczéma touche surtout les bras et les jambes. Malgré la fréquence de cette maladie chez les enfants, elle est souvent mal connue et suscite de nombreuses questions à l’officine. Pour vous aider à mieux comprendre l’eczéma pour mieux le prendre en charge, voici les 10 questions les plus fréquentes posées par des parents.

Certains aliments peuvent-ils provoquer de l’eczéma ?

Oui. Même s’il existe de nombreuses causes de l’eczéma, l’ingestion de certains allergènes contenus dans les aliments peut provoquer des poussées en particulier autour de la bouche ou sur le visage notamment chez les personnes sensibles. Dans ce cas, la famille doit le signaler au médecin.

L’eczéma du nourrisson peut-il durer toute l’enfance ?

Non. 80% des eczémateux voient leurs lésions disparaître à partir de l’âge de 2 ans, même si la peau reste sèche encore quelques années.

Le sport est-il recommandé pour les enfants souffrant d’eczéma ?

Oui. La pratique du sport est tout à fait recommandée pour les enfants et adultes souffrant d’eczéma. Notez cependant que la sueur ou l’eau de piscine ou de mer peuvent irriter la peau et la dessécher. Le sport s’entend donc à condition de respecter quelques précautions d’usage : après l’activité, il convient de prendre une douche tiède rapide et d’hydrater le corps entier avec une crème adaptée.

L’eczéma est-il contagieux ?

Non. On ne peut pas attraper l’eczéma d’une personne que l’on fréquente, aussi développé soit-il. Même en période de crise l’enfant peut aller à l’école ou à la crèche.

L’eczéma peut-il laisser des séquelles sur la peau ?

Non. Si les poussées d’eczéma sont bien prises en charge grâce à des soins adaptés aux peaux à tendance atopique et que l’enfant évite au maximum de se gratter, l’eczéma, même sévère, quand il disparaît, ne devrait laisser aucune séquelle sur la peau.

La dermatite atopique est-elle une maladie héréditaire ?

Oui. La dermatite atopique est une maladie liée à plusieurs gènes et dans 70% des cas; il existe dans la famille des parents qui sont porteurs d’eczéma, d’asthme ou de rhume des foins.

Est-il vrai que ne pas soigner l’eczéma peut provoquer l’apparition d’un asthme ?

Oui. Environ 30 % des nourrissons porteurs de dermatite atopique ou eczéma présentent un asthme à partir de deux ans. Il est donc indispensable de réaliser un bilan allergologique chez le patient souffrant d’un niveau d’eczéma élevé aussi tôt que possible pour pouvoir mettre en œuvre des traitements et suivis adaptés afin de réduire les risques d’apparition d’une forme d’asthme.

Les poussées d’eczéma sont-elles déclenchées par les otites ou les poussées dentaires ?

Oui. Lors des poussées dentaires l’enfant bave, il est stressé, il dort mal. Ces éléments jouent un rôle pouvant déclencher des poussées d’eczéma.

Faut-il prévenir son entourage de l’eczéma de son enfant ?

Oui. Il est en effet conseillé de prévenir le personnel enseignant pour qu’il sache réagir en cas de poussée. Il pourra prendre les bonnes dispositions pour mettre l’enfant dans les meilleures conditions (pas à proximité d’un chauffage, éviter les contacts avec certaines substances, etc.) et désamorcer certaines situations délicates, avec les autres enfants notamment.

La présence d’animaux « à poils » est-elle contre indiquée ?

Oui. Mais elle n’est pas complètement proscrite pour autant, à condition de respecter plusieurs règles de bon sens : ne pas faire dormir les animaux à poils dans la chambre des personnes atteintes, aspirer et aérer régulièrement l’intérieur, et limiter les contacts avec les animaux s’ils provoquent des poussées trop violentes.

Pour aller plus loin : découvrez l’histoire de Gervais, un petit garçon qui souffre d’eczéma ! Une vidéo pédagogique et ludique pour les enfants et les parents.

VidéoEczémaAtopique